Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

UNE ETOILE DE DAVID EN TISSU

jeudi 4 juin 2009

Ces étoiles étaient cousues sur les vêtements des Juifs et servaient aux Allemands à distinguer les Juifs dans les pays occupés et en Allemagne. Les Juifs étaient obligés de la porter, de l’avoir tout le temps sur eux.

Je suis née dans une usine allemande. Très vite après ma création, j’ai été mise dans un carton au milieu de pleins d’autres étoiles. Un homme nous distribuait, puis vient mon tour. Je me suis retrouvée cousue sur la veste d’une jeune fille, Anna. Elle ne semblait pas heureuse et fière de me porter pourtant j’étais tout le temps sur elle sauf lorsqu’elle dormait. Autour d’elle beaucoup d’autres personnes en portaient, sa famille, ses amis. Elle ne restait presque jamais avec des gens qui n’en portaient pas. Une nuit, un homme a frappé à la porte, très vite Anna a mis la veste sur laquelle j’étais, a pris quelques affaires et est partie avec le reste de sa famille en suivant l’homme. Elle est restée dans un camion jusqu’à une gare où, après qu’un homme ait pris son nom et celui de sa famille, on l’a violemment poussée dans le wagon d’un train où était déjà entassée une centaine de personnes. Je ne voyais pas son visage mais je sentais à sa respiration qu’elle n’allait pas bien. Je ne voyais d’ailleurs les visages de personne, la seule chose que j’ai vue pendant le trajet c’est le dos d’une femme qui pleurait. Je ne suis pas capable de déterminer la durée du trajet. Lorsqu’enfin le train s’est arrêté, les gens sont sortis et j’ai vu lorsque les portes se sont ouvertes quelques corps s’écrouler par terre, inertes. Il y avait une foule impressionnante sur le quai. Des hommes en uniforme semblaient indiquer des directions aux personnes qui sortaient du train. Ils ont envoyé Anna et sa mère d’un côté. Après avoir marché quelques mètres nous nous sommes arrêtées près d’un grand bâtiment. On leur a demandé de se déshabiller c’est donc à ce moment-là que j’ai quitté Anna. La veste sur laquelle j’étais a été entassée au milieu d’autres, je suis restée là je ne sais combien de temps. Je n’ai jamais revu Anna. À présent je me trouve dans une vitrine à côté d’autres étoiles légèrement différentes de moi.
Juliette LAMBERT

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : samedi 23 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille