Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Les déportés du Pays d’Aigues inscrits sur le Mur des Noms.

mercredi 20 mai 2009, par Dimech Amélie

Le Mur des noms du Mémorial de la Shoah : il porte les noms des 76 000 Juifs déportés de France dont 11 000 enfants . Parmi eux les déportés du Pays d’Aigues dont nous avons cherché les noms lors de notre visite du Mémorial le 21 janvier.

La famille Ajgengold arrêtée à Villelaure en 1942 : 
4 déportés dont 2 enfants de 13 et 6 ans. 
Isaac, le père, sera le seul survivant des 31 déportés Juifs du Pays d’Aigues
 

La famille Becher arrêtée à Villelaure en 1942 : 
5 déportés dont 3 enfants de 12, 10 et 7 ans

La famille Mendel arrêtée à Pertuis en 1944 : 
4 déportés dont 2 enfants de 8 et 3 ans.

 

La famille Blatt (Pertuis), Alfons et Rose : 2 déportés.

Karl et Nanette Feibel arrêtés à Pertuis le 8 mai 1944 : 2 déportés.

Emile Hochster, un opposant allemand au nazisme réfugié à Pertuis, arrêté le 30 mai 1943, déporté.

La famille Wagmann qui vivait à Pertuis : 
2 déportés dont 1 enfant de 15 ans. (Henri/Chaïm)

Robert Salomon (Pertuis), déporté.

Sarah Tibi, une réfugiée russe arrêtée à Pertuis le 5 janvier 1944

Sina Doktorczyk, un père de famille polonais réfugié à Pertuis, arrêté le 8 mai 1944, déporté

 

Robert Meyer et son fils Erich, 18 ans, 
réfugiés à La Tour d’Aigues, déportés.

 La famille Strumer arrêtée à Villelaure en 1942, 3 déportés dont un enfant (Isaac) de 9 ans.

 

Sur ces 76 000 déportés, une immense partie a été gazée à l’arrivée.

 Seules 2500 personnes sont revenues des camps d’extermination.

Sur les 31 Juifs arrêtés dans le Pays d’Aigues, un seul est revenu : Isaac Ajgengold

 

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : mardi 25 juin 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille