Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

LIRE ET ECRIRE : UN MIROIR

vendredi 27 février 2009

Écrire.
Pourquoi écrire ?
Juste comme ça, pour le plaisir.
Pour le plaisir d’écrire, d’aligner les mots les uns à la suite des autres, joliment, proprement, comme ils viennent au fur et à mesure que le temps passe, nous glisse dessus sans trouver prise.
Nous sommes ainsi à l’abri d’une bulle de sérénité, où les choses de l’extérieur sont admises uniquement si elles en valent la peine et ne nuisent pas à la douce quiétude de l’univers autour de nous.
Ces traits ne veulent peut-être absolument rien dire, mais les écrire ainsi leur fait gagner en un petit instant une éloquence insigne ; juste le temps que l’encre se mette en place et sèche pour former les lettres et les mots que tout le monde connaît si bien sans pour autant les comprendre en permanence.
C’est seulement dans cette sphère de silence qu’ils prennent tout à coup toutes leurs vies, et leurs sens, et leurs histoires, et leurs caractères, et leurs fonctions, et leurs responsabilités.
Écrire pour traverser, ou tout simplement déchirer le voile, s’il nous enserre, développer ainsi un petit havre de paix.
Écrire…
Tout simplement.

Pour que ceux qui le lisent entrevoient à leur tour, mais sous leur jour, les quelques instants magiques que l’Écriture nous a permis…
… de grapiller…

Lire.
Pourquoi lire ?
Juste comme ça, pour le plaisir.
Pour le plaisir de lire, d’explorer les mots les uns à la suite des autres, lentement, goulûment, comme ils viennent au fur et à mesure que le temps passe, nous glisse dessus sans trouver prise.
Et nous voilà transportés dans un globe d’équanimité, où ne sont admises les choses de l’extérieur qu’en tant que décors convenables, horizons enchanteurs ou vecteurs certifiés d’une calme douceur.
Les stries ne veulent sans doute absolument rien dire, mais les lire ainsi permet d’imaginer pour un petit instant des mondes immenses, des vies charmantes, des vues-vertiges ; juste le temps que les tâches se regroupent et s’organisent pour former les lettres et les mots que tout le monde connaît si bien, mais que le monde ignore en leur absence.
C’est seulement dans cet orbe d’insouciance qu’ils dévoilent tout à coup toutes leurs vies, et leurs sens, et leurs pouvoirs, et leurs atmosphères, et leurs actions, et leurs complémentarités.
Lire pour traverser, ou tout simplement déchirer le voile, s’il nous enserre, et découvrir ainsi un petit havre de paix.
Lire…
Tout simplement.

Pour offrir la surprise aux instants rédigés de se rendre compte qu’en ce jour, ils ont à nouveau existe. En ce jour, ces quelques instants magiques ont reçu sur le temps l’occasion…
… de grapiller…
Iago

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : samedi 23 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille