Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

La sélection à Auschwitz

mardi 19 mai 2009, par Raveuxj Joris

La sélection à Auschwitz :

A partir de l’été 1942, les déportés juifs sont soumis dans le cadre de la « solution finale » à un « traitement spécial ». 
Dès leur arrivée au camp, les déportés juifs doivent passer par une étape fondamentale qui est une sélection préalable pour le travail car contrairement aux autres catégories de détenus, seuls les juifs étaient déportés pour être exterminés.

En effet, sur un convoi de 1000 juifs en moyenne 958 sont exterminés dès leur arrivée dans le camp. A l’origine, elle avait lieu sur la Judenrampe (c’est le quai où nous avons commencé notre visite) se trouvant à environ 1 km de Birkenau ; mais dès 1944 une nouvelle rampe est mise en place à l’intérieur du camp, plus près des Krematoriums.

Une fois descendus du train, les déportés devaient se répartir en deux colonnes : une pour les hommes valides et l’autre pour les femmes et les enfants de moins de 16 ans. La sélection était généralement faite par un médecin SS qui jugeait en l’espace de quelques secondes si vous étiez aptes ou non au travail. Dans le cas où vous étiez jugés « inaptes » ( les mères avec leur enfants, les enfants de moins de 16 ans, les femmes enceintes et les vieillards ou les infirmes ) on vous dirigeait immédiatement vers les chambres à gaz. 
Les autres, beaucoup moins nombreux, étaient conduits au Zentralsauna pour la procédure d’admission au camp. Là, ils étaient tondus, douchés et désinfectés. Puis on leur donnait au hasard des vêtements usagés récupérés dans les bagages de leurs prédécesseurs et on les tatouait d’un matricule sur l’avant-bras (seulement à Auschwitz). 

Etant voués à l’anéantissement par le travail, leur existence n’était qu’en sursis.

Portfolio

  • La sélection à Auschwitz
 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : vendredi 13 septembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille