Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

La famille BLATT : une famille juive germano-polonaise à Pertuis

mercredi 4 février 2009, par Zarbaz Nawal

Travail de Nawal Zarbaz et Imène Mousba à partir du site du Mémorial de la Shoah et du livre de Michèle Bitton "des noms pour mémoire".

La famille Blatt, était une famille juive, composé de Alphons et Rose Blatt, ainsi que leur fille Elli Ruth.

Le père, Alphons, était d’origine polonaise (il est né le 25 août 1890 à Poznań), il était ingénieur-chimiste et avait inventé un procédé pour chromer les métaux. 
Rose (nom de jeune fille Witt), son épouse, est née le 21 novembre 1890 à Berlin en Allemagne, ville où est également née leur fille Elli Ruth le 20 novembre 1919. Elles étaient toutes deux très instruites. 
Cette famille juive de Breslau avait vécu quelques temps à Bruxelles avant de se réfugier en France (probablement en 1940 ?) et de s’installer à Pertuis en 1941 au 5 cours de la République. 

En 1942, Alphons fut interné au camp des Milles distant d’une trentaine de kilomètres. Elli, qui avait alors 23 ans, travailla dans une fabrique de confitures à Meyrargues pour subvenir aux besoins de sa famille. Un jour le père revint à Pertuis annoncer qu’il allait être transféré dans un autre camp. Sa femme et sa fille insistèrent alors pour partir avec lui. Elles l’ont donc volontairement rejoint au camp des Milles le 12 août 1942, sans être arrêtées ! Avant leur départ, elles avaient laissé chez une commerçante, Madame Tourrès, quelques livres et vêtements. Il restait encore un livre de poésie où la famille recueillait les dessins, poèmes et messages d’amitié de ses proches, un dictionnaire d’hébreu, un dictionnaire d’allemand ainsi qu’un herbier et un bibelot. Quelques jours après, Mme Tourrès leur a apporté le reste de leurs bagages.

Ils ont été ensuite tranférés à Drancy, puis déportés le 17 août 1942 dans le convoi numéro 20, à Auschwitz, en Pologne, le 17 août 1942. Le sort d’Alphons, de Rose et d’Elli Blatt après leur départ de Drancy étant inconnu, en vertu de la loi 85-128, ils sont considérés comme décédés à Auschwitz le 22 août 1944, cinq jours après le départ de leur convoi.
Alphons et Rose avaient 52 ans, leur fille 23 ans.
Sur leur convoi n°20 composé de 1000 personnes, 3 seulement avaient survécu à la libération en 1945.

Portfolio

  • La famille Blatt sur le Mur des Noms
  • Rue de la République où habitait la famille Blatt
 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : vendredi 18 octobre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille