Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

La famille HEUMANN : une famille juive allemande à Pertuis

dimanche 1er février 2009, par Lambertj Juliette

Travail de Juliette Lambert, Candice Baudet et Alexia Gallouet à partir du site du Mémorial de la Shoah et du travail de Michèle Bitton « des noms pour mémoire ».

La famille Heumann est une famille juive allemande. Dagobert, né en 1895, sa femme Anna, née en 1902 et leur fille Hilde, née en 1925, tous trois sont nés en Allemagne et se sont réfugiés à Marseille avant la 2°guerre mondiale, certainement pour fuir les persécutions nazies. A la déclaration de la guerre en septembre 1939, le père, comme tous les allemands vivant en France, est interné au camp du Gurs (Pyrénées-Atlantiques) jusqu’en novembre 1940 où il rejoint sa famille à Marseille.

En juin 1941, la préfecture leur ordonne de quitter les Bouches du Rhône et ils sont assignés à résidence à Pertuis. Conformément à la loi, ils se présentent au commissariat pour se faire enregistrer le 29 juillet. Ils habitent alors 6 rue de la tour à l’hôtel Cornarel. Dagobert est considéré comme un ancien marchand.

La famille Heumann est sur la liste des réfugiés israélites du Vaucluse entrés en France après le 1er janvier 1936. Cette liste est livrée au Reich et sert pour les arrestations d’août 1942. Le 26 août, les Heumann sont arrêtés à Pertuis et embarqués dans un car pour le camp des Milles avec d’autres juifs.
Une anecdote surprenante : les Heumann sont pourtant présents, quinze jours plus tard, le 10 septembre 1942, à Pertuis, où Hilde se marie à Henri Jean. Leur retour à Pertuis ce jour-là n’a jamais été expliqué. La fille est ensuite restée à Pertuis avec son mari.

Mais les parents sont déportés par le convoi n°37 parti de Drancy le 25 septembre pour Ausscwitz. La liste de leur wagon porte la mention Rivesaltes, un camp d’internemant d’étrangers dans les Pyrénées Orientales, dans lequel furent transferés une partie des prisionners du camp des Milles.
En l’absence d’information, Anna et Dagobert Heumann sont considérés comme décédés à Auschwitz 5 jours après leur départ le 30 septembre 1942.
Anna était âgée de 40 ans et Dagobert de 47 ans.

Leur fille Hilde réside alors à la Villa le Buis, route d’aix. On sait qu’elle y est morte des suites d’un accouchement environ un an après la déporation de ses parents .

Portfolio

  • Le mur des noms
  • Le mur des noms 2
  • Convoi n°37
  • La maison où habitait la famille Heumann à Pertuis
 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : lundi 19 août 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille