Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Vidéo-conférence etwinning n°2

jeudi 5 décembre 2019, par Hubert PROAL

Vidéo-conférence eTwinning du mercredi 4 décembre 2019

Sujet 4 – pliage de carte
L’objectif est de plier une carte (feuille A4) pour la déplier en un coup. Si possible que la carte pliée soit de surface minimale.

Les élèves de Cluj ont expliqué leur démarche, ils ont élaboré un pliage, comme une spirale, sur une feuille carré. Il semblerait que selon leur méthode, on puisse faire un pliage aussi petit que l’on veut. Il faudra revoir ça dans les deux groupes. Ils ont aussi présenté un logiciel qui explique leur pliage. Il faudra mettre tous les documents sur eTwinning pour que les groupes puissent comparer.
Les élèves de Pertuis ont expliqué leur démarche et le pliage qu’elles obtenaient. Pas facile de communiquer, en anglais, sur des problèmes de pliages. Il reste dans tous les cas à calculer la surface de la carte pliée, quand on part d’un format de feuille A4.


Sujet 3 – Collectionneur d’œufs en chocolat
Chaque jour, on achète un œuf en chocolat qui contient un jouet à l’intérieur. Celui-ci est donc inconnu avant la dégustation de ce chocolat. Ce jouet appartient à une collection d’un nombre fixé de jouets (par exemple 5). Après combien d’achats peut-on espérer avoir fini la collection ?

La représentante du groupe de Briançon travaille dans le cas de deux objets et la méthode semble avoir été de construire un arbre. Les trois groupes de Cluj se sont succédé pour présenter leurs résultats. Des problèmes d’écho ont fait qu’il était dur de comprendre les démarches. Il semblerait qu’un groupe Roumain ait trouvé une formule dans le cas générale, nombre moyen de coups ? Des explications écrites sur eTwinning vont être nécessaires.
Les élèves de Pertuis on fait un programme qui simule 100 000 fois les achats et dit pour chaque simulation le nombre d’achats qu’il a fallu faire pour avoir la collection de 5 objets. Ils obtiennent une courbe particulière (en abscisse le nombre de coups nécessaire pour avoir la collection et en ordonnée le nombre de fois où ça s’est produit). Cette simulation donne une valeur moyenne expérimentale.
L’étude théorique dans le cas d’une collection de 2 objets doit pouvoir être envisageable et pour plus les simulations sont de bonnes pistes de départ pour chercher l’équation de la forme de la courbe et/ou une fonction entre le nombre d’objets et la moyenne expérimentale.

JPEG - 4.9 Mo
JPEG - 4.8 Mo
JPEG - 4.9 Mo
JPEG - 4.6 Mo
JPEG - 4.4 Mo
JPEG - 4.8 Mo
JPEG - 4.9 Mo
JPEG - 4.4 Mo
 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : vendredi 3 avril 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille