Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Intervention de l’association SOS homophobie

lundi 14 octobre 2019, par Sandy Rolland (Documentaliste)


L’association SOS Homophobie se bat contre les violations à caractère homophobe ou transphobe et lutte aussi pour les droits civils des LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuelles, Trans et Intersexes). SOS Homophobie a été fondée le 11 avril 1994. Cette association est la première à avoir été créé en France. Elle se constitue majoritairement de membres bénévoles dans toutes la France.
Leurs objectifs sont de faire valoir les égalités pour tous. D’éviter au mieux tous termes de violences, discriminatoires. A l’association, ils proposent plusieurs actions. Par exemple, ils ont créé le 25 octobre 1994, une ligne d’écoute pour permettre aux personnes qui se sentent concernées par une situation violente à caractère homophobe, qu’ils ont vécue. Ce service d’appel permet d’être écouté librement et sans jugement. Par la suite SOS Homophobie, essaye de sensibiliser autrui avec des interventions dans des établissements scolaires, à la demande de l’école. Ils ont aussi rédigé un rapport annuel qui parle des actes et de leurs conséquences sur les discriminations que peut subir une grande majorité de personnes. Ce rapport est accessible sur le site de l’association, à télécharger gratuitement ou au CDI dans les établissements scolaires, où ils sont préalablement intervenus.
Grâce à ce genre d’association, de manifestations (comme : le 17 mai, la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie) … Ce mouvement permet de faire améliorer la vision de notre république. Des lois de sanctions pénales, ont été votées contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre sont un délit de sanctions pénales. Ces sanctions peuvent aller de 3 ans d’emprisonnement et 45 000€ d’amende à 5 ans d’emprisonnement et 75 000€, quand le refus discriminatoire est commis dans un lieu accueillant du public ou commis par une personne dépositaire de l’autorité publique.
Article 1er de la loi n°2008-496 du 27 mai 2008 qui définit la discrimination comme une inégalité de traitement, un traitement défavorable, fondé sur un critère prohibé par la loi, dans un domaine tel que l’emploi, le logement, l’éducation, le service public, l’accès aux biens et aux services… L’identité de genre et l’orientation sexuelle font partie des 23 critères de discrimination, comme le sexe, l’âge, le handicap, l’apparence physique ou encore les opinions politiques et religieuses.
Les LGBT sont de plus en plus respectés au niveau des lois et ont un peu plus de droits actuellement.
L’associations SOS Homophobie est intervenue pendant 2H dans notre classe, lors d’une séance qui a eu lieu au lycée VDD. Nous avons pu débattre sur l’homophobie en général (car le sujet est très long à aborder). On a interagi avec les intervenants. Pendant, la première heure, ils nous ont expliqué en quoi consistait l’association, en quoi pouvait- elle venir en aide à autrui … Ils nous ont demandé si on avait déjà entendu des insultes homophobes ou discriminatoires relatives à l’orientation sexuelle d’un individu. Afin de montrer la violence des mots et des répercutions que cela pouvait avoir sur la personne qui se sent visée. La deuxième heure, on a écrit une question sur un papier anonymement et par la suite, on n’y a répondu ensemble. J’ai beaucoup apprécié le débat car cela a permis de parler davantage du sujet. Ce débat était très enrichissant, pour prendre conscience des atrocités que peuvent endurer les personnes victimes de discriminations et ce parfois au quotidien. Cette intervention peut permettre une prise de conscience dans l’enceinte du lycée et permet un plus grand respect entre chacun d’entre nous quelles que soient nos différences.

Hautin Justine 2nde A

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : lundi 18 novembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille