Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Le spectateur dans tous ses états

dimanche 15 octobre 2017, par Joëlle Martines, Roselyne MILANI

Le spectateur dans tous ses états


Nous sommes partis aux Baux de Provence afin de découvrir les facettes de l’art d‘Arcimboldo mais aussi pour se familiariser avec l’art et le maniérisme.
Au château, que nous avons visité le matin, il y avait de nombreuses sculptures mais ce qui reste le plus marquant et le plus spectaculaire, c’est bien « »les quatre saisons » représentées en 2010 par Philippe Haas sous forme de visages faits de divers éléments naturels inspirés des quatre tableaux qu’Arcimboldo a peints vers 1563. Celle qui nous a le plus marqués, c’est celle représentant l’hiver. Celle-ci faite de manière à déformer le réel fait référence à la famille impériale Habsbourg et donne une impression de supériorité par son air solennel et l’expression sévère de son visage qui malgré cela, n’empêche pas la statue d’être belle et impressionnante.
Après cette visite, mes camarades et moi sommes allés voir une projection des œuvres maniéristes de J.Bosch et G.Arcimboldo à la Carrière. Dès que nous fûmes entrés, l’atmosphère saisissante et prenante nous désorienta. La musique complétant les œuvres projetées, toutes aussi majestueuses que magnifiques , crées au XVIème siècle rend l’environnement encore plus intense et déboussolant dans la pénombre du lieu. Nous sommes partis avec des œuvres tant imposantes que parlantes (elles remettent en question la société) dans notre esprit.

Par Morgan Schweizer

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : samedi 23 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille