Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

La permaculture, une amélioration pour l’alimentation ?

mardi 31 janvier 2017, par Corinne Goloubieff

On pourrait réduire la consommation de viande car pour nourrir les animaux il y a des cultures de soja intensive , cela entraîne la déforestation de l’Amazonie et détruit la terre .
Pour nourrir les hommes, on peut continuer un peu d’agriculture intensive (système de production agricole fondé sur un accroissement de la production agricole optimisé par rapport à la disponibilité des facteurs de production) afin de nourrir les animaux ; produire de l’agriculture biologique (méthode de production agricole qui exclut le recours aux produits chimiques de synthèse, utilisés notamment par l’agriculture industrielle et intensive) pour les grandes villes et faire de la permaculture pour les villages de campagnes.
Pour la permaculture , on observe une amélioration , sur 80m² on a produit 150kg de légumes ( quantité pour 2-3 personnes ) . Cela se produit grâce au retour des insectes et aux papillons qui pollinisent .
L’objectif de cette agriculture est de pouvoir nourrir la population à l’échelle locale .

Lucas Fabre et Lucas Combet

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : mardi 19 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille