Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Critique du film : La virée à Paname.

vendredi 20 décembre 2013, par AUDOUIN Camille

ALARCON Alicia
AUDOUIN Camille

 

Critique du film La virée à Paname.

Présentation :
Réalisateurs :
Carine MAY et Hakim ZOUHANI
Pays : France
Année de production : 2013
Durée : 22min 50secondes
Genre : Fiction (Comédie dramatique)


Synopsis :
Mourad est un jeune homme de 20 ans. Il vit en Seine-Saint-Denis dans la cité des Courtilières à Pantin. Il oscille entre ses sorties entre amis et ses cours de théâtre.  Cependant il devra faire face aux différences de ces deux mondes en allant à un cours d’écriture à Paris qui représente pour lui un lieu d’inspiration sûr, il découvrira que quitter son quartier et aller vers l’inconnu peut s’avérer plus compliquer qu’il ne le pensait.

 

Analyse :

Les réalisateurs ont centré toute l’attention sur Mourad, personnage principal de l’histoire, grâce au panoramique filé lorsque Mourad se rend sur Paris. L’enchaînement des péripéties que rencontre le jeune homme crée chez le spectateur une proximité avec le personnage. Le spectateur assiste à l’avancée de Mourad qui rêve de sortir de son quotidien. De plus, lorsque Mourad est sur les quais de la Seine et qu’un homme se rapproche de plus en plus de lui jusqu’à le faire fuir. Les réalisateurs ont  voulu montrer grâce à une caméra objective et un angle de vue plat que Mourad n’est pas réellement à sa place dans cette vie si différente de son quotidien et qu’il est difficile de passer d’un milieu à un autre. Cette scène met le spectateur au plus proche des sentiments qu’éprouve Mourad, il est déçu car la façon dont il voyait Paris n’est pas conforme à la réalité.

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : mardi 25 juin 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille