Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Critique du court métrage 37°4 S

vendredi 20 décembre 2013, par DUROURE Mathis

37°4 S :

Yohan AVILA – Mathis DUROURE

Adriano Valerio / Fiction / 2013 / FRANCE / 12min

Dans ce court métrage, l’histoire du couple d’adolescents est littéralement portée voire transportée par l’île et par tout ce qu’implique la vie insulaire. 
À Tristan Da Cunha, 270 personnes vivent sur cette petite île perdue au milieu de l’Océan Atlantique, le quotidien est déterminé par les éléments naturels, l’océan, le vent, le volcan. Chaque habitant connaît l’île par cœur. Vivre sur l’île, c’est aveuglément avoir confiance en cet espace ceint d’un océan sans fin et accepter d’organiser sa vie dans une communauté d’individus réduite.
Ce postulat de départ transforme inévitablement ce qui pourrait être une histoire anodine d’adolescents en un questionnement qui remet profondément en cause l’idéal de vie des personnages, car quitter Tristan Da Cunha c’est laisser derrière soi un mode de vie singulier pour gagner un espace extrêmement lointain. Mais Anne choisi de partir étudier en Angleterre, à 6152 miles de Tristan.
Ce qu’il y a de négatif dans ce court métrage sont les dialogues qui sont remplacés par une voix Off mais celle ci n’intervient que très peu au long du film ce qui laisse des blancs et à répétitions, cela devient lassant.
Les cadrages du réalisateur tout au long du film sont bien réalisés, la caméra objective est omniprésente sur le tournage, et les plans d’ensemble forment l’histoire. Dans le court métrage, il n’y a que des plans fixes ce qui rend original la mise en forme.
Mais malgré cela nous avons plutôt aimé ce court métrage car il est basé sur de faits réels retranscrits dans le film de Adriano Valerio. Tout au long du film, les différentes prises de scènes effectuées par le réalisateur sont très bien choisies et nous montrent les sentiments des personnages.
La voix Off présente dans le court métrage peut nous faire penser à une personne supérieure aux acteurs qui les guide et leur donne le chemin à suivre tout au long de l’histoire. Le réalisateur a voulu nous montrer au cours de ce film les pensées et les sentiments de deux personnages quelconques.
Le réalisateur a su faire preuve d’originalité, ce qui donne envie de visionner ce film plusieurs fois.

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : vendredi 13 septembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille