Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Critique du film « Muski film »

vendredi 20 décembre 2013, par RONZIER Melanie

MUSKI FILM

 

Le vendredi 06 décembre, nous nous sommes rendus à Aix-en-Provence pour le Festival du cinéma tous courts.

Nous allons analyser le court métrage Muski film, réalisé par Nebojsa Slijepcevic, en Croatie en 2012. Ce documentaire dure 12 minutes.

 

Synopsis : La scène prend place sur un marché où sont vendues des armes factices à des enfants en bas âge. Elles passent de mains en mains de façon banale sans crier gare. Les armes sont désormais dans toutes les mains. Toutes.

 

Critique : La Croatie sort à peine de la guerre des années 1990, le message du court métrage est tragique car le réalisateur montre qu’une autre guerre se prépare inconsciemment. En effet, on peut voir de jeunes enfants manipuler de fausses armes de tous calibres, comme n’importe quel autre jouet de façon innocente. Pour cela, le réalisateur fait de nombreux gros plans sur les mains des personnages, portant ces armes, pour montrer le contraste entre ces mains d’enfants et ces armes. Ils sont donc prédestinés à la guerre. Le réalisateur a choisi une caméra objective et nous observons les évènements d’un œil étranger ce qui nous permet de juger cette situation intolérante. Enfin, la bande-son est primordiale, en effet, elle est le seul repère auditif du spectateur, le film n’ayant ni dialogue, ni parole. Au début du film, ils sont remplacés par les bruits du marché et de la rue, et plus les enfants acquièrent des armes, plus le bruit de celles-ci se font intenses. En effet, au début ce sont seulement les bruits de tir à blanc de ces jouets, alors qu’à la fin, ces tirs sont remplacés par de vrais tirs d’armes de guerre de plus en plus amplifiés, jusqu’à croire qu’une guerre civile à de nouveau éclatée. Tout cela, avec les enfants qui continuent à jouer innocemment. La dernière scène est très touchante, on y voit un petit garçon s’amuser avec un vrai pistolet, elle se finit par un fondu au noir avec le bruit de l’arme retentissante. Cela représente la mort de la future génération qui est destinée à se battre et mourir.

 zagrebdox.net/uploads/zagreb_dox/image_translations/img/000/000/944/lightbox/muski-film-b2.jpg

 www.youtube.com/watch

Marine LOPEZ

Mélanie RONZIER

 

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : lundi 17 juin 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille