Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Las Rosas

lundi 20 février 2012, par Sandy Rolland (Documentaliste)

Critique littéraire Sur la bande dessiné Las Rosas
 
Anthony Pastor a écrit en 2009 une bande dessiné intitulé Las Rosas.
 Celle-ci raconte l’histoire d’une nouvelle arrivante, Rosa, dans le village de Las Rosas. Elle est seule et enceinte. Ancienne prostitué, Rosa apprend à vivre dans cette communauté dirigée par des femmes. Le village a ses secrets et ses intrigues sur un certains dénommé Angel, rumeurs particulièrement terrifiantes. Anthony Pastor utilise dans cette bande dessinée des procédés d’écritures d’ordre plutôt familier. La description de chaque femme vivant à Las Rosas tente à les déprécier. En effet, il débute par Rosa, qui est une ancienne prostitué et dont l’enfant qu’elle porte est le fruit d’un accident.
 L’auteur peint un portrait de la jeune femme sombre, masculin et violent. L’exposant à ses scènes d’une extrême brutalité. Anthony Pastor fait paraître cette femme comme un être sans aucune once de sensibilité. Elle est dérangée et particulièrement méfiante de tous ce qui l’entoure. Yoli qui est la camarade de chambre de Rosa est décrite comme une femme rêvant à l’amour plutôt que de le vivre. L’auteur affiche, dans ce cas, l’image de la femme naïve, chétive, que l’on peut berner avec des belles paroles.
 La matriarche du groupe Marisol est décrite comme une femme en apparence mais là encore nous découvrirons bien de côtés masculins chez ce personnage…
 Les trois hommes représentés dans cette bande dessinée n’ont pour but que de montrer diverses personnalités psychologiquement instables.
 Cette ambiance d’instabilité et d’oppression tient en haleine le lecteur. Mais la perspective de cette œuvre est peu passionnante.
 Rosalie Di Costanzo
 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : lundi 17 juin 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille