Val de Durance
Lycée
Pertuis
 

Tourisme Paris

jeudi 19 mai 2011, par ALBERTINI Antoine

tourisme à Paris

 

Pendant le voyage d’étude à Paris, Les 1°ECO 2 et 4 élèves de 1°ECO 1 ont aussi fait du tourisme.

LA PLACE DE LA CONCORDE

Avant d’aller à l’Assemblée Nationale nous nous sommes arrêtés sur la place de la Concorde qui est située dans le 8e arrondissement à Paris entre l’avenue des Champs-Élysées et le jardin des Tuileries. Cette place du XVIII° siècle mesure 84 000 M². Nous avons pu y admirer l’obélisque venant de Louxor qui fut offert par le vice roi d’égypte à la France en 1829 sous le règne de charles X. Il mesure 23 mètres et pèse plus de 22O tonnes.

 

LE PALAIS BOURBON : l’Assemblée Nationale

Nous avons visité le palais Bourbon, ses salons, sa bibliothéque et nous avons assisté à une séance avec des députés.

Bâtie en 1722 pour la duchesse de Bourbon, fille de Louis XIV et de Mme de Montespan, dans le goût du Grand Trianon, la façade originelle avait été mutilée par les travaux conduits en 1795, notamment par l’adjonction d’un toit en forme de « pain de sucre » permettant d’assurer l’éclairage de l’hémicycle installé dans le grand appartement de la duchesse de Bourbon. L’architecte Bernard Poyet (1742-1824) propose alors la construction d’un péristyle de douze colonnes élevé sur un gradin de trente marches. L’objectif de l’entreprise était double : « donner à la façade un style noble et religieux », et compenser le bombement du pont de la Concorde qui aurait en partie masqué la colonnade. La facade en temple grec date de Napoléon. Décidés par le Conseil d’administration du Corps législatif en 1806, les travaux ne furent achevés qu’en 1810. La légende veut que Napoléon, fort mécontent du résultat final, ait émis le regret « de ne plus être lieutenant d’artillerie pour faire donner le canon contre ce portique de mauvais effet ». Moins d’un siècle après son édification, une imitation gracieuse du Grand Trianon était remplacée par un monument néoclassique.

 

Le palais et le jardin du Luxembourg

Avant de visiter le Sénat, nous nous sommes arrêtés au jardin du Luxembourg, un grand parc au centre de Paris. Ensuite nous avons visité le Sénat dans le palais du Luxembourg, situé dans le VIe arrondissement de Paris au Nord du jardin du Luxembourg. C’est le siège du Sénat français, qui fut installé en 1799 dans le palais construit au début du XVIIe siècle, à la suite de la Régence de la reine Marie de Médicis, femme de Henri IV et mère de Louis XIII. Il appartient au domaine de cette assemblée. Nous avons également assisté à une séance avec des sénateurs dans l’hémicycle.

 

 

Le quartier latin et la Panthéon

Pour rentrer à l’auberge de jeunesse, nous nous sommes promenés dans le quartier latin en passant devant la Sorbonne, célèbre université créée au XIII° siècle par Saint-Louis. C’est le quartier des étudiants, on y voit beaucoup de librairies, souvent spécialisées, et de maisons d’édition. Ce quartier a connu les événements de mai 1968 quand la Sorbonne a été évacuée.

 

 

Le Panthéon : un monument aux " grands hommes ", c’est en 1791 que le monument est transformé en Panthéon national, c’est à dire un temple laïc décidé au culte des grands hommes. Par deux fois au cours du XIXe siècle, l’immense sanctuaire retrouve sa vocation chrétienne avant d’être définitivement réinvesti de sa destination civique en 1885, à l’occasion des funérailes de Victor Hugo.

 

 

 

 

 

 

Notre-Dame

Nous sommes ensuite allés à la cathédrale Notre Dame. Ce chef-d’œuvre de l’art gothique est l’un des symboles les plus connus de la capitale française. Mesurant 130m de long, 48m de large et 33 m de haut elle peut accueillir 6500 personne. Son architecture de type gothique se caractérise par la voûte de la nef mais aussi par la croisée d’ogive. A l’intérieur on peut y contempler les nombreux vitraux dont la couleur dominante et le bleu. Elle est située à l’extrémité de l’île de la Cité, dans le centre historique de la ville, tout près des berges de la Seine dans le quatrième arrondissement de Paris. Sa façade occidentale domine le parvis Notre-Dame - place Jean-Paul-II.

Nous l’avons ensuite visitée.

 

 

 

Puis nous sommes rentrés à pied à l’auberge en passant par l’île Saint-Louis et le quartier du Marais.

 Le Trocadéro, la Tour Eiffel et la balade en bateau mouche

Le soir nous nous sommes rendus jusqu’à la place du Trocadéro qui se trouve sur la colline de Chaillot face au Champ de Mars où se trouve la tour Eiffel. Nous avons donc pu y voir la tour Eiffel illuminée puis nous avons fait une promenade en bateau mouche sur la Seine. Nous avons pu apercevoir le petit et grand Palais, le Louvre, le Musée d’Orsay, les ponts de Paris etc

Construite par Gustave Eiffel entre 1885 et 1887 et mesurant près de 327m, cette tour de fer puddlé est située à l’extrémité nord-ouest du parc du Champ-de-Mars, en bordure de la Seine. Elle est devenue le symbole de la France et de sa capitale.

 

 

 

Le centre Pompidou : Beaubourg

Nous avons pris le métro jusqu’au centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, communément appelé centre Georges-Pompidou ou centre Beaubourg. C’est un musée d’art moderne situé dans le quartier de Beaubourg, dans le 4e arrondissement de Paris, entre le quartier des Halles et le quartier du Marais.

Le centre est né de la volonté de Georges Pompidou, alors Président de la République française (1969-1974), de créer au cœur de Paris une institution culturelle originale entièrement vouée à la création moderne et contemporaine où les arts plastiques voisineraient avec les livres, le design, la musique et le cinéma.

Il a été réalisé par l’architecte Renzo Piano et inauguré en 1977, après la mort de Pompidou. Son architecture très moderne et colorée a choqué beaucoup de monde au début mais les parisiens et les touristes s’y sont habitués et c’est aujourd’hui un musée très fréquenté, une visite incontournable de Paris.

 

Le tombeau de Napoléon aux Invalides

Aux Invalides, après la visite du Musée de l’Armée sur la 2° guerre mondiale, nous avons pu visiter si nous le souhaitions l’église du Dôme des Invallides, là où se trouve le tombeau de Napoléon 1ier. Son corps y est déposé depuis le 2 avril 1861 dans six cercueils successifs à l’intérieur d’un sarcophage de poprhyre rouge placé sur un socle de granit vert des Vosges. Il est cerné d’une couronne de lauriers et d’inscriptions rappelant les grandes victoires de l’Empire. Dans la galerie circulaire, une suite de bas-reliefs sculptés par Simart figure les principales actions du règne. Au fond de la crypte, au-dessus de la dalle sous laquelle repose le Roi de Rome, est érigée une statue de l’empereur portant les emblèmes impériaux.

Dans des chapelles annexes, l’Église du Dôme abrite également les sépultures de deux des frères de Napoléon, Jérôme et Joseph Bonaparte, de son fils, l’Aiglon, ainsi que celles, plus récentes, des maréchaux Foch et Lyautey. Le musée de l’armée est responsable de ces espaces. 

 

 

Tombeau de Napoléon.

 

 

 

 

 
Tourelle attachée sous les avions de la Grande Guerre. Un homme y est à bord afin de la diriger et de tirer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Lycée Val de Durance – Route de l'étang de la bonde - 84123 Pertuis – Responsable de publication : Mme Bonal
Dernière mise à jour : vendredi 13 septembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille